Dans les coulisses de la vape et du CBD : Rencontre avec Mathis Sheikhian – Vapoti

Avatar
ParlonsCanna

Bienvenue à tous sur Parlons Canna, en direct du LosangExpo. L’entretien d’aujourd’hui se déroule en compagnie de Mathis Sheikhian. Nous explorerons son projet actuel, Vapoti, une marketplace, ainsi que ses observations sur le monde du CBD, en tant qu’acteur engagé grâce à son passé d’entrepreneur dans la vape.

Nous évoquerons ensuite le parcours professionnel de Mathis Sheikhian, s’étendant sur quinze années dans l’industrie de la vape, ainsi que ses activités antérieures seront examinées.

Enfin, nous parlerons de Vapoti, de la vision de la marketplace et des ambitions qui l’animent, sans oublier les perspectives du projet.

C’est parti!

À propos de Vapoti

Mathis Sheikhian, informaticien de formation, a récemment célébré son 49ᵉ anniversaire. Figure historique de l’industrie de la vape, il revient sur la genèse de Vapoti, la marketplace qu’il a initiée il y a deux ans.

Origine du nom Vapoti

Le nom Vapoti n’est pas nouveau. Il remonte à une décennie lorsque Mathis et son équipe ont déposé la marque pour un projet de e-liquides qui n’a finalement pas abouti. Cependant, l’idée de réutiliser ce nom a pris forme il y a deux ans lors du lancement de la marketplace Vapoti.

Vape et CBD : Une connexion naturelle

Mathis plonge dans son passé en tant que grossiste dans le secteur de la vape il y a dix ans. À l’époque, la société explorait des innovations telles que des distributeurs automatiques équipés de l’application Verifage, conçue pour vérifier l’âge des consommateurs de manière robuste. La décision de se lancer dans la création d’une marketplace dédiée à la vape et au CBD a germé il y a quatre à cinq ans, motivée par le désir de fournir un environnement spécifique à cet univers.

cbd

De l’expérience Amazon à une marketplace dédiée

Le parcours de Mathis prend un tournant avec son expérience en tant que commerçant sur Amazon. Les contraintes imposées par la plateforme l’ont incité à quitter Amazon, et l’idée d’une marketplace exclusivement dédiée à la vape a commencé à germer il y a quatre ou cinq ans. Le mariage naturel avec le CBD est intervenu en raison de sa présence croissante dans le monde de la vape au cours des dernières années.

Le développement de Vapoti

La concrétisation de Vapoti a débuté il y a deux ans avec le lancement du projet et l’engagement de développeurs expérimentés. Plutôt que d’opter pour la facilité d’un CMS standard, Mathis et son équipe ont choisi de construire un système informatiquement robuste et parfait, marquant ainsi le début du codage.

Vapoti: Le choix du développement sans CMS

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le concept, il explique succinctement ce qu’est un CMS. Selon lui, un CMS est un système qui offre un site préfabriqué, prêt à l’emploi. En quelques clics, un site internet opérationnel peut être obtenu, et des plugins peuvent être ajoutés pour le personnaliser. Cependant, cette approche n’a pas été retenue pour Vapoti. L’équipe a fait le choix de partir de zéro, en développant le code à partir d’une feuille vierge.

La vision derrière Vapoti

Interrogé sur la vision initiale de Vapoti il y a deux ans, Mathis souligne qu’il n’existe à sa connaissance aucune autre marketplace similaire. Vapoti se distingue en étant une marketplace dédiée à la vape et au CBD, réunissant à la fois les professionnels et les particuliers. L’aspect unique réside dans la possibilité de créer facilement des produits et des variantes spécifiquement adaptés aux produits de vape CBD

Selon lui, il y a également une confusion courante autour du terme « marketplace » sur le web. De nombreux sites qui se nomment ainsi ne fonctionnent pas réellement comme des places de marché. En revanche, sur Vapoti, chaque fiche produit regroupe tous les vendeurs proposant le même article. Ainsi, en quelques secondes, l’utilisateur peut comparer les prix de tous les vendeurs pour un produit donné.

Garantir l’unicité des produits sur Vapoti

La garantie de l’unicité des produits sur Vapoti ne repose pas uniquement sur le code. Mathis explique qu’en raison de l’absence de code pour de nombreux produits, des algorithmes ont été mis en place pour vérifier cette unicité. Bien que conscient des imperfections, il mise l’utilisation d’un modérateur lors de la création des fiches produits par les vendeurs. Le processus de modération s’inspire largement d’Amazon, avec une volonté d’amélioration continue pour mieux s’adapter aux besoins spécifiques de la vape CBD.

Inspiration d’Amazon et améliorations constantes

En élaborant sur le cahier des charges, Mathis révèle avoir initialement emprunté des fonctionnalités à Amazon, étant lui-même ancien vendeur sur cette plateforme. Le cahier des charges a ainsi été rédigé en prenant Amazon comme modèle, mais avec des améliorations et une plus grande intelligence adaptée aux produits de vape CBD. 

Par rapport à Amazon, Vapoti offre un processus de création de produits plus flexible. Il permet aux vendeurs de travailler progressivement sur leurs fiches, de les modifier et de les soumettre aux modérateurs pour validation.  Ainsi, cela évite la nécessité de recommencer à zéro, comme c’est souvent le cas sur d’autres plateformes.

vape

Un système d’importation efficace

Pour garantir l’unicité des produits, le modérateur vérifie chaque proposition de produit pour s’assurer qu’il n’existe pas d’équivalent dans la base de données. Avec plus de 30 000 références et entre 1 000 et 30 000 variantes, la base de données de Vapoti est alimentée par un travail conséquent réalisé par six personnes dédiées à la création de fiches. Ce travail constant permet aux nouveaux vendeurs de disposer d’une boutique prête en quelques clics, simplifiant l’importation de produits, la fixation des quantités et des prix.

Évolution continue de Vapoti

Mathis souligne que le site évolue constamment, avec une équipe de développeurs travaillant continuellement à l’amélioration et à l’ajout de nouvelles fonctionnalités. De même, l’accompagnement des vendeurs dans la création de produits reste une priorité, avec la création continue de nouvelles fiches pour répondre aux besoins spécifiques des vendeurs sur la plateforme.

Personnalisation des boutiques sur Vapoti

Sur Vapoti, la personnalisation des boutiques se démarque par rapport à d’autres plateformes telles qu’Amazon. Les vendeurs ont la possibilité de créer jusqu’à quatre boutiques. Chacune peut être dédiée soit au B2B, soit au B2C. Selon le choix effectué, les règles varient, par exemple, avec des prix affichés hors taxe pour les boutiques B2B. L’accès aux prix de ces boutiques est réservé aux professionnels, nécessitant une connexion préalablement validée en tant que client professionnel.

Intégration du CBD dans la marketplace

Ensuite, en ce qui concerne l’intégration du CBD dans la marketplace initialement axée sur la vape, Mathis explique que ces deux mondes partagent de nombreux points communs, notamment des lois similaires et des vendeurs communs. Les boutiques spécialisées dans la vape vendent fréquemment des produits CBD. Selon lui, cela répond à des demandes similaires, avec des produits de la vape qui intègrent désormais du CBD. Cela offre également une diversité de produits répondant aux besoins variés des consommateurs.

Deux mondes convergents

Les mondes de la vape et du CBD convergent sur Vapoti, offrant une plateforme commune pour des produits souvent complémentaires. Mathis note que les demandes des consommateurs dans ces deux domaines sont assez similaires, et cette convergence s’explique par la compatibilité des produits et la synergie entre les deux secteurs. Ainsi, sur Vapoti, les utilisateurs ont accès à une diversité de produits, allant de la vape traditionnelle aux produits CBD, au sein d’une seule et même plateforme fluide et accessible.

Les liens entre le monde de la vape et du CBD

L’idée selon laquelle le monde de la vape et celui du CBD sont étroitement liés émerge, mais Mathis souligne qu’ils ne partagent peut-être pas exactement les mêmes clients. Cependant, ils appartiennent au même univers entrepreneurial. Il explique que de nombreux entrepreneurs initialement impliqués dans la vape ont ensuite opté pour le CBD, séduits par la facilité d’accès, les marges attractives, et leur expertise dans la vente en ligne.

Des clients différents, un même monde entrepreneurial

Bien que les clients puissent différer, les deux secteurs répondent à des besoins spécifiques qui les distinguent des autres produits. La vape s’adresse à ceux qui recherchent la nicotine, tandis que le CBD répond à des besoins variés. Mathis souligne les difficultés rencontrées au départ par les entrepreneurs dans le monde de la vape, notamment pour obtenir des comptes bancaires, une expérience similaire à celle rencontrée dans le secteur du CBD aujourd’hui. Il partage un exemple concret de défis bancaires, où même des relations privilégiées avec une banque historique ne garantissent pas toujours le soutien pour des produits considérés comme nouveaux et non encore réglementés.

Exclusivité dans un monde en évolution

Selon Mathis, le monde du CBD et de la vape les exclut quelque peu du système bancaire classique en raison de la nouveauté de ces produits et du manque d’encadrement réglementaire définitif. Les défis rencontrés incitent à réfléchir à la philosophie et à la politique entourant ces secteurs en évolution constante.

Perceptions de la vape et défense de la puff

Mathis aborde la perception de la vape du point de vue des consommateurs et du cadre légal.  Selon lui, la vape a longtemps suscité la peur, injustement, en raison de préjugés et de fausses croyances. Il défend la Puff, un produit spécifique et affirme: 

“il faut avoir de l’honnêteté intellectuelle et dépasser les préjugés”. 

Ensuite, il aborde le débat autour de l’écologie et de la consommation par les jeunes et souligne la diversité des êtres humains et de leurs choix individuels.

Défense de la puff et réflexion sur les lois

Mathis défend la Puff en soulignant l’importance de considérer la diversité humaine et les choix individuels lors des critiques. Il partage son point de vue sur le contrôle parental des produits chez lui et questionne le rôle des lois dans la gouvernance des choix individuels. De plus, il aborde le concept d’un monde meilleur et plaide pour une approche politique plus inclusive envers la diversité humaine.

Politique et responsabilité individuelle

Pour lui, la politique s’entremêle avec la manière dont les individus interagissent et perçoivent le monde. Deux perspectives opposées émergent : d’un côté, le groupe comme soutien pour ceux en difficulté, de l’autre, la responsabilité individuelle où des choix ne nuisant qu’à soi-même ne devraient pas être considérés comme des crimes. Mathis souligne l’impossibilité de l’humain d’atteindre la perfection et comment l’histoire, sur 5000 ans, témoigne de cette imperfection.

Définition d’un monde meilleur et critique politique

Mathis propose la définition collective des contours d’un monde meilleur, reconnaissant la complexité due à la diversité culturelle et religieuse. Il critique l’idée d’une régulation mondiale parfaite, en soulignant les différences entre les individus. En résumé, il appelle les politiques à relativiser les dangers, citant la vape comme exemple d’impact positif malgré les critiques. Il souligne le contraste entre la dangerosité relative de la vape et les impacts écologiques massifs de la cigarette, interrogeant l’absence de sanctions pour la pollution par les mégots.

Résistance aux contraintes et tabous

La non-application des règles écologiques existantes, le politiquement correct et le tabou entourant le cannabis sont des sujets que Mathis aborde sans détour. Il critique la banalisation des gestes polluants et souligne le manque d’honnêteté d’esprit dans la définition des pots. Concernant la vape, il y a des craintes persistantes malgré des études favorables. Selon lui, il y a un combat continu pour la légitimité de la vape, avec la tentative d’interdiction des arômes. Il appelle à une prise de conscience collective face aux contraintes imposées.

Évolution et défis anticipés

Lorsqu’on compare la vape et le CBD, Mathis souligne le long combat en cours. Le risque d’interdiction plane sur les produits sans justification scientifique solide. Malgré ces défis, il est convaincu que les marchés de la vape et du CBD vont continuer à croître en répondant à des besoins spécifiques. La diversification des produits est envisageable, mais elle dépend de l’évolution naturelle et des lois en vigueur. 

Mathis espère l’émergence de concurrents et de nouvelles marketplaces pour favoriser l’innovation. Il met en avant le travail technique acharné des développeurs au cours des deux dernières années, soulignant que l’objectif n’est pas uniquement financier, mais aussi lié à une passion partagée. Le projet vise à rivaliser avec des géants tels qu’Amazon dans le domaine de la vape et du CBD d’ici un an.

vape

Dynamisme de l’inscription et engagement qualitatif

L’aspiration de Mathis à fédérer les acteurs de la vape et du CBD se reflète dans l’optimisation du processus d’inscription, conçu pour être rapide et fluide. Par rapport à d’autres plateformes, Mathis reconnaît les contraintes liées à la recréation des produits, soulignant la décision stratégique de casser et de recommencer pour aboutir à une solution plus efficace.

Rigueur technique et perfectionnisme de l’équipe

Faisant preuve d’une rigueur technique exemplaire, Mathis met en lumière le travail acharné de son équipe. Malgré le lancement du site il y a seulement trois semaines, il évoque fièrement un niveau de compétence technique exceptionnel. Il souligne également les mesures mises en place pour rassurer les vendeurs, notamment une assurance couvrant les colis jusqu’à 2 500 €, visant à instaurer une confiance totale dans le processus d’achat.

Approche humaine et équilibre des responsabilités

Mathis souligne la force d’Amazon en matière de garantie et de relation client, reconnaissant le défi logistique de la rapidité de livraison. Cependant, il met en garde contre le modèle d’Amazon qui impose toutes les charges sur les vendeurs. Dans un souci d’humanité, sa plateforme opte pour un rôle d’arbitre plus équilibré, assurant une gestion nuancée des litiges. La priorité est de garantir une expérience utilisateur exceptionnelle, tout en prenant des leçons positives du géant du commerce en ligne.

Découvrir vraiment Vapoti

L’enthousiasme se manifeste dans la découverte détaillée de Vraiment Vapoti. Les messages partagés sur Parlons Canna suscitent l’espoir d’un intérêt accru et de conseils fructueux. Cependant, une légère frustration émerge en raison des défis actuels à bien comprendre le fonctionnement du marché du CBD, qui, tout en étant orienté vers les bureaux de tabac et la vape, requiert une analyse approfondie.

Le marché de la vape : Une perspective personnelle

En abordant le marché de la vape, une vision personnelle émerge. Historiquement impliqué dans l’industrie depuis plusieurs années, Mathis exprime des réserves quant aux pressions exercées par les fournisseurs et grossistes. Il critique les lois qu’il considère presque illégales, notamment celles imposant des prix de vente. Cette régulation stricte, selon lui, limite la liberté et la capacité des acteurs du marché à fixer leurs propres prix. Pour contrer cela, Vapoti s’efforce de créer un espace où les boutiques peuvent opérer de manière plus confidentielle, permettant une plus grande flexibilité dans la gestion des prix.

La dynamique des pouvoirs dans le monde du CBD

Dans le monde du CBD, l’observation de la concentration des pouvoirs diffère de celle de la vape. Contrairement à la vape, où quelques gros acteurs imposent leurs règles, le CBD présente une diversité plus marquée. Il n’y a pas de marque dominante dictant les règles, laissant place à une variété d’acteurs. Mathis souligne que le marché du CBD est plus récent que celui de la vape, offrant ainsi une opportunité aux nouvelles marques et producteurs.

Sur Vapoti, de nombreuses inscriptions de marques et de producteurs indépendants témoignent de cette diversification. L’objectif initial de Vapoti était de connecter directement les acheteurs aux producteurs, créant ainsi un marché dynamique où la compétition stimule la croissance.

Passion et professionnalisme dans la vape et le CBD

L’engagement des passionnés dans le domaine de la vape était palpable, avec des individus prenant le temps de tester tous les arômes disponibles. Mathis souligne la dualité entre le côté professionnel de la vape et le consommateur lambda cherchant simplement à arrêter de fumer. La Puff a joué un rôle essentiel en attirant ceux qui ne voulaient pas s’embarrasser avec les aspects techniques de la vape. Les boutiques ont intelligemment converti ces nouveaux adeptes vers des options plus économiques et écologiques. Mathis exprime son espoir de voir le marché évoluer sans entraves, évitant notamment l’interdiction des arômes.

Quant à Vapoti, Mathis déclare que son succès est incontournable, décrivant l’entreprise comme une traversée de rivière inévitable. Il souligne que Vapoti n’est pas une plateforme conçue pour maximiser les profits à court terme, mais plutôt un espace où n’importe qui peut lancer sa boutique sans expertise informatique. Mathis met l’accent sur la gratuité de l’inscription, sans frais cachés, et offre actuellement des commissions gratuites pour les nouveaux vendeurs. Il précise les futures commissions et mentionne les défis financiers liés à la gestion d’une marketplace CBD. Malgré cela, il exprime sa confiance quant à la réussite de Vapoti à 100 %.

En conclusion, cette plongée dans l’univers de la vape et du CBD avec Mathis a révélé la passion, l’innovation et le dévouement qui animent cette industrie. Que vous soyez novice ou connaisseur, l’épisode offre un regard captivant sur ces marchés en évolution constante. Restez à l’écoute pour explorer davantage de thématiques intrigantes sur Parlons Canna. De nouvelles découvertes vous attendent dans les prochains épisodes. À bientôt !