Sinsemilia-Natty:  l’amour avec un grand A

Avatar
ParlonsCanna

Aujourd’hui, nous avons l’immense honneur d’accueillir Natty, bassiste du groupe Sinsemilia depuis 30 ans. Nous sommes à Lyon, au salon du CBD, où il donne un live hommage à Bob Marley. Par la même occasion, il a accepté de nous accorder cette interview exclusive. Dans ce podcast, il va nous parler de son parcours et de sa belle rencontre avec Dr Smoke, mais surtout nous transmettre un message d’amour. 

Parles-nous de toi et de Sinsemilia?

En 1991, Natty a formé un groupe avec ses amis. Ils ne savaient pas trop comment l’appeler au départ. Puis, comme ils étaient fan de Black Uhuru, une idée leur est venue en tête. Ils décident alors de s’appeler Sinsemilia, en référence au titre de l’album de ce groupe jamaïcain. Ils ont réfléchi à tout ça, comme ça dans une chambre, sans jamais imaginer en arriver jusque là.

Au fil du temps, Sinsé enchaîne les concerts, le premier ayant eu lieu le 21 juin 1991 à la fête de la musique. Depuis, ils ont écumé les salles et tous les endroits où ils pouvaient jouer. Ils se sont produits sur grande partie de l’Hexagone, dans les pays frontaliers et aussi un peu à l’étranger. En 20 ans, le groupe a fait le tour avec plus de 1000 concerts, et 7 albums vendus à un paquet d’exemplaires. Natty ne saurait dire combien exactement car au bout d’un moment, il a arrêté de compter. Pour lui, c’est la plus belle aventure de sa vie, à part la naissance de son fils qui vient juste d’arriver bien sûr. 

Que fait Sinsemilia au salon du CBD?

Il y a quelques mois, un vieil ami de Grenoble lui téléphone. Ça faisait un moment qu’ils ne s’étaient pas vu. Cet ami lui dit: tu sais quoi? J’ai ouvert un magasin de CBD. Sur le moment, Natty ne comprend pas trop ce que c’est. La personne lui explique que c’est de la weed mais à un taux de THC très bas. Au début, il est sceptique. En fait, il se dit que ça ne produit aucun effet, surtout pour quelqu’un de familier au THC.

Son ami essaie alors de lui faire comprendre que c’est plus que ça, que le CBD aide à se poser, qu’il y a pleins de dérivés, etc. Finalement, il va voir sa boutique. Et là, il rencontre une vieille connaissance, Fred Saury, fondateur de Dr Smoke. Ce dernier lui demande si le groupe serait intéressé pour venir à Nice et Cannes, et de faire un petit showcase au CBD shop. Le courant passe et ça a tout de suite matché. Avec son groupe, Natty fait les concerts. Il garde aussi le contact avec Fred, désormais un ami proche de la famille.

Pour un consommateur de THC, qu’est-ce que tu retrouves dans le CBD?

De tous les produits qu’on peut trouver dans le magasin, Natty a une préférence particulière pour les infusions. Mais il aime bien aussi fumer un pétard le soir, même s’il ne fume plus comme avant. À l’en croire, il serait à un âge où il faut se préserver. En tant que consommateur de THC, il voit une grande différence avec le CBD. 

“Ce n’est pas pareil. Si on prend l’exemple d’une personne non avertie du cannabis, ça peut ramener un peu de calme et du bien-être”.

Le musicien raconte même avoir conseillé de prendre du CBD à des personnes âgées qui avaient des problèmes pour s’endormir. Depuis, ils sont totalement relax, sans que le cannabidiol ne les assomme pour autant. 

L’autre partie du CBD qu’il aime bien c’est aussi la vape. Il raconte que de 20 à 30 ans, il y est allé fort avec le THC, surtout avec la culture reggae. Aujourd’hui à 50 ans, il voit la chose sous un angle différent, en mode apéritif et détente. Bref, il est dans l’appréciation.

Les actualités de Sinsemilia

Pour les 30 ans de carrière du groupe Sinsemilia, ils ont fait un coffret triple album, avec 30 titres. Le premier est un album acoustique voix guitare et voix piano, le second reprend les anciens anciens tubes, et le dernier comprend les nouveautés. Le coffret est déjà disponible depuis un an, et le groupe est actuellement en tournée. Les prochaines dates sont disponibles sur le site Sinsemilia.com.

Qu’est ce que tu penses de l’écosystème du CBD?

A son arrivée au salon du CBD, Natty est agréablement surpris de voir tout cet écosystème. Il n’a jamais connu rien d’autre que le côté prohibé de la plante. 

“Se retrouver avec des feuilles de cannabis de partout et c’est limite normal, ça me fait bizarre.” 

Il n’a pas été élevé de cette façon, mais avec l’habitude de tout planquer. Il est heureux de constater qu’on avance, avec du CBD à 0.3 % de THC

A part Dr Smoke, y a-t-il d’autres personnes? 

Tout le monde l’a fait kiffer au salon du CBD: “des sourires, des jolis mots, des cadeaux, c’est sympa.” 

En fait, personne ne se prend la tête, et tout le monde vend son produit dans son coin. C’est cet état d’esprit qui fascine le musicien. En effet, il y a d’un côté le business, et de l’autre, une histoire formidable que la plupart des personnes ont vécu avec le CBD ou avec le cannabis, et qu’elles souhaitent partager au plus grand nombre.

Penses-tu que le cannabis récréatif va être légalisé?

Natty est plutôt pour la dépénalisation que la légalisation. Non pas qu’il soit contre, mais en soi, il pense que les gens devraient avoir le droit d’avoir une petite partie pour leur consommation personnelle. 

“Mettre des gros PV pour un joint, je trouve ça relou”.  

Selon lui, la légalisation est une porte ouverte. Dans n’importe quel produit il y aura toujours un marché parallèle, comme avec les cigarettes par exemple. 

“J’aimerais que ça soit propre, nickel et que tout le monde y trouve son compte.”

Un message inspirant à transmettre?

Le message de Natty est de diffuser de l’amour, du vrai, avec tout le monde. Un amour avec un grand A, pas forcément physique mais via les échanges, les discussions, les partages d’expériences, etc. Il faut surtout le faire avec les nouvelles générations, pour leur apporter de l’expérience et apprendre aux jeunes qui sont dans une autre sphère, car la sagesse appartient à celui qui écoute. “Soyons vrais!”

C’est sur ces mots qui font vibrer que Natty conclut cette interview. Rendez-vous sur le site officiel du groupe pour les prochaines dates des concerts du groupe de ska et reggae.

Comme toujours, Parlons Canna a pour but de donner la parole à tout le monde. Retrouvez plus d’interviews sur le site pour un moment de réflexion sur la vision de chaque acteur sur le marché, afin de vous construire un avis.